LECTURE DES FAX METEO

 

 

2 types de Fax Météo nous intéressent , ceux représentant les isobares et ceux représentant la force et la direction du vent.; toutefois les isobares permettent également d' apprécier la force et la direction du vent.

 

LES ISOBARES:

 

Une isobare est une ligne, sur une carte, reliant les points d'égale pression. Elles sont dessinées à des intervalles de 3 , 4 ou 5 millibars et par définition, les isobares peuvent ne jamais se croiser. Ces pressions sont indiqués sur les cartes réduites au niveau de la mer. dites cartes de surface. La répartition des isobares est étroitement lié à la magnitude et la direction du champ de vent, et peut être utilisé pour prévoir les conditions météorologiques à venir.

Un ensemble d'isobares incurvées entourant une zone de basse pression (la pression diminue vers le centre), indique une dépression, avec le vent dans l'hémisphère du Nord soufflant dans le sens contraire des aiguilles d'une montre autour de son centre. Un ensemble d'isobares incurvées entourant une haute pression (la pression augmente vers le centre) . indique un anticyclone, avec les vents dans l'hémisphère du Nord soufflant dans le sens des aiguilles d'une montre autour de son centre. Dans l' hémisphère sud le vent souffle dans le sens des aiguilles d' une montre dans une dépression et dans le sens inverse dans un anticyclone.

On oublie les lois de Buys-Ballot , de Coriolis et on retient que , compte tenu des frottements au niveau de la mer le vent est dévié de 10 à 15 ° (la déviation près des cotes peut atteindre 25° à 30°):

vers le centre d' une dépression et vers l' extérieur dans un anticyclone

 

 

La vitesse du vent est fonction de l' écartement des isobares et du sinus de la latitude (pour un même gradient de pression, la vitesse du vent diminue lorsque la latitude augmente).: plus les isobares sont serrées , plus le vent est fort .

Afin d' éviter des calculs compliqués , Il suffit de reporter l' écartement en un point donné sur le tableau de correction pour évaluer la force du vent:

 

 

 

LES PRESSIONS ( source Météo France)

La pression atmosphérique normale (ou pression atmosphérique standard ) est la pression exercée au niveau moyen de la mer par une colonne verticale de 760 millimètres de mercure à la température de 0 degré Celsius ; sa valeur est fixée à 1 013,25 hPa. 

 

On constate en météorologie que ce nombre peut être considéré comme une estimation précise de la moyenne des valeurs prises par la pression atmosphérique au niveau moyen de la mer dans les zones tempérées : c'est pourquoi l'on convient de le choisir afin de distinguer à ce niveau les régions où la pression est "plus haute" ou "plus basse" que la moyenne, c'est-à-dire supérieure ou inférieure à la pression atmosphérique normale ; toutefois, on arrondit pratiquement celle-ci à la valeur 1 015 hPa pour les besoins de la représentation cartographique. Ainsi, sur une carte d' analyse objective ou de prévision de la pression réduite au niveau de la mer à un moment déterminé, les lignes isobares sont usuellement tracées de 5 en 5 hPa en s'écartant de la ligne 1 015 hPa vers les pressions plus élevées (1 020 hPa, 1 025 hPa, 1 030 hPa, 1 035 hPa, etc.) ou plus basses (1 010 hPa, 1 005 hPa, 1 000 hPa, 995 hPa, etc.) jusqu'à cerner respectivement les zones anticycloniques et dépressionnaires .  (hPa : hectoPascal)

Les records
Quelques valeurs extrêmes de pression atmosphérique réduite au niveau de la mer :
Le maximum record de pression réduite fut relevé à Tosontsengel, dans le nord-ouest de la Mongolie, le 18 décembre 2001 : 1 085,6 hPa !
Le minimum record fut relevé dans le Pacifique : 870 hPa au cœur du cyclone tropical TIP, le 12 octobre 1979. 

 

 

ESTIMER la force du vent par le calcul:

 

Le gradient horizontal de pression est égal à la différence de pression entre 2 isobares , divisé par la distance perpendiculaire entre ces 2 isobares :

G= diff Pression ( hPa ) / Distance ( perpendiculaire en degrés )

 

La vitesse moyenne du vent ( en noeuds ) est proportionnelle au gradient de pression ( comme indiqué ci dessus plus les isobares sont serrées , plus le vent est fort ) et suivant la latitude il faut appliquer une correction .

 

Pour les latitude en atlantique nord comprises entre 40° et 50 ° on peut utiliser les hypothèse suivantes :

Pour G0 =1 , le vent V0 = 10 , ce qui donne dans l' exemple ci dessus :

 

Différence de pression : 1008-988=20

Distance : 57-53=4°

Gradient = Différence de Pression/Distance = 20/4 = 5

Vitesse du vent: proportionnelle au gradient de pression = G x V0 = 5 x 10 = 50 N

 

Quelques réserves au calcul de la force du vent :

les zones tropicales où la force de Coriolis est faible et les zones équatoriales où elle est nulle.

 

Les symboles utilisés :

 

 

Nota : sur les cartes allemandes les dépressions sont notés "T"

 

 

Sur les cartes US les isobares et le vent sont dessinés :

 

LE VENT

Il suffit de lire directement la carte à l' aide des symboles .

les symboles utilisés:

 

un lien à visiter :

 

 

 

crée le 29/01/2011

maj 07/11/2013 ajout paragraphe pressions

                                             LA NAVIGATION